Billets d'Opéra à Venise

Scuola Grande dei Carmini


Golden, € 58
VIP, € 46
A, € 42
B, € 36



Les Quatre Saisons de Vivaldi et Ballet

Les Quatre Saisons de Vivaldi et Ballet

Pour ceux qui aiment la période baroque, peu d'expériences peuvent surpasser celle d'entendre la musique d'Antonio Vivaldi lors d'un concert à Venise. Dans un programme consacré au célèbre fils de La Sérénissime, le Musica in Maschera Baroque Ensemble, composé d'un violon solo, d'une harpe et d'un quatuor à cordes, vous fait remonter le temps jusqu'aux années 1700, couvrant vingt-six années de musique de Vivaldi.

Le concert débute par l'Andante, le premier mouvement de la Sonate en trio pour violon, luth et basse continue en sol mineur, que Vivaldi compose en 1731, avant de poursuivre par Les Quatre Saisons, son indémodable suite de concertos pour violon publiée à Amsterdam en 1725. Chaque soirée se termine par la Sonate en Trio en ré mineur, mieux connue comme La Follia, la dernière des douze sonates en trio pour deux violons et basse continue créées par Vivaldi en 1705.

Vêtus de costumes du XVIIIe siècle, les musiciens de l'ensemble accompagnent une ballerine dansant sur La Follia, l'Andante et les quatre mouvements lents des Quatre Saisons. À l'époque de Vivaldi, une soirée de divertissement musical aurait invariablement inclus une représentation chorégraphique. Ces spectacles de Musica in Maschera recréent ainsi de manière authentique le cadre dans lequel la musique de Vivaldi était appréciée à l'origine.

Le lieu accueillant ces concerts est la Scuola Grande dei Carmini, située dans le sestiere de Dorsoduro. Les Scuole Grandi étaient des institutions typiquement vénitiennes, des fondations caritatives gérées par le laïcat. Elles ont aussi joué un rôle essentiel dans le développement de la musique classique. C’est en effet dans ces institutions que les premiers instruments à archet, les « violoni », ont été utilisés.

Musicien exceptionnellement prolifique, Vivaldi a écrit quelque cinq cents concertos et quatre-vingt-dix sonates, ainsi que des opéras et des œuvres de musique sacrée. Aimant particulièrement associer les timbres distincts des différents instruments, il a également établi le format ternaire rapide-lent-rapide des concertos, qui a perduré durant toute la période classique et romantique.

Avec ce choix du répertoire de Vivaldi, et surtout La Follia, que le compositeur a écrit en se basant sur la Sonate pour violon en ré mineur op.5 n°12 d'Arcangelo Corelli, « La Folia », œuvre dont on peut remonter les origines à l'une des plus anciennes partitions de mélodie de la tradition occidentale et qui a été réinterprétée par de nombreux compositeurs depuis lors, le Musica in Maschera Baroque Ensemble vous fait revivre certains des moments les plus importants de l'histoire musicale.




image Les Quatre Saisons de Vivaldi et Ballet / Photo by Walter Garosi (waltergarosi.it)