Billets d'Opéra à Venise




    Le baruffe, Opéra de G. Battistelli

    Le baruffe, Opéra de G. Battistelli

    Le célèbre compositeur classique contemporain Giorgio Battistelli, natif de Rome, entretient une relation spéciale avec Venise. Après des années en tant que directeur musical de la populaire Biennale de Venise, il a accepté une commande du Gran Teatro La Fenice pour transposer en musique l’une des pièces de théâtre les plus vénitiennes, écrite dans le dialecte local. Il en résulte Le Baruffe, un opéra sur la vie, l’amour et la résolution de conflits dans la petite communauté de pêcheurs de Chioggia, une banlieue reculée et grouillant de vie de la cité des amoureux. Rempli de passages à éclater de rire et de moments sincèrement humains et attendrissants, cette représentation offre une expérience vraiment unique autant aux amateurs de musique classique qu’aux amoureux de Venise.

    Le texte source pour Le Baruffe de Battistelli est la pièce Le baruffe chiozzotte (Barouf à Chioggia) de Carlo Goldoni. Au moment de sa première en janvier 1762, cette œuvre a embarqué le public grâce à son accent mis sur la vie réelle et à ses portraits quasi burlesques des émotions et des problèmes des pêcheurs. Néanmoins, à travers la comédie bouffonne et les quelques rires faciles qu’elle provoque, Goldoni a réussi à injecter une certaine humanité et émotion sincères dans son histoire pour lui garantir une longévité au fil des années. Les reprises modernes de la pièce, ainsi que l’interprétation lyrique de Battistelli, limitent le plus possible les effets comiques exagérés en faveur de sentiments authentiques et d’un commentaire social émouvant. Cela ne veut toutefois pas dire que Le Baruffe n’est plus drôle, bien au contraire ! Au milieu des rires, les 2spectateurs de La Fenice pourront cependant aussi toucher le cœur des personnages.

    L’opéra de Battistelli nous emmène dans l’univers de Chioggia, où les pêcheurs affrontent les problèmes de tous les jours avec une bonne dose de rire et de niaiserie et où tout le monde est en quête du véritable amour. Sous la supervision des chefs de la communauté, Padron Toni et son épouse Madonna Pasqua, les jeunes du groupe explorent leurs options amoureuses en allant souvent trop loin, ce qui leur attire invariablement des ennuis. Isidoro, l’administrateur épuisé, parviendra-t-il à contrôler ces pêcheurs au sang chaud avant que quelqu’un ne se blesse gravement ? Le Gran Teatro La Fenice met en scène une représentation typiquement vénitienne cette saison.




    image Gran Teatro La Fenice / Fondazione Teatro La Fenice, Michele Crosera